Apprendre l’autohypnose

Autohypnose VS Hétérohypnose ?

On distingue couramment l’hétéro-hypnose dans laquelle la personne est guidée par un opérateur hypnotique et l’auto-hypnose. Le but de tout accompagnement thérapeutique est de faciliter l’accession à l’autonomie de la personne accompagnée. L’hypnothérapeute fournit ainsi des outils permettant à la personne de retourner dans cet espace intérieur toute seule. Durant l’auto-hypnose la personne utilise des techniques lui permettant d’accéder à l’état hypnotique sans le secours d’un hypnotiseur.

Or, n’était-ce pas le cas dès le début, car comme l’affirmait déjà Mr Hypnosis :

Tout hypnose est autohypnose

Cette phrase si chère à Milton H.Erickson exprime l’idée que l’hypnose ne peut se réaliser sans le secours de la personne hypnotisée. Celle-ci, loin d’être passive (comme on l’imagine souvent à tort) est un Agent qui, par son effort de concentration, l’usage de son imagination parvient à atteindre cet état de conscience fascinant.

L’espace de tous les possibles :

En allant à la rencontre de son inconscient, la personne dite « hypnotisée » accède à une meilleure connaissance d’elle-même. Cette rencontre avec les parties dites « inconscientes » de son être se fait souvent dans une modalité onirique. Comme dans un rêve en effet, des symboles surgissent, des émotions, des intuitions s’apparentant à des fulgurances parfois indescriptibles, voire même indicibles.

breaking_point_by_chriscold

Dans cet espace où conscient et inconscient viennent se rencontrer, se situe une zone crépusculaire et pourtant lumineuse comme l’aube, un espace qui n’en est pas un, un non-espace, fluide et mouvant où ce qui semblait fixé pour toujours (habitudes, croyances, etc.) se retrouve remis en question et emporté par le courant de nouveaux possibles…

C’est ainsi que peut se réaliser le changement : les croyances se modifient et avec elles les pensées. Les pensées influent sur les attitudes et les attitudes sur choix et les comportements qui deviennent de nouvelles habitudes…plus saines…plus propices à l’épanouissement de la personne.

La prison de nos habitudes de pensées

En effet, autrefois recluse derrière les barreaux de croyances délétères, la personne en souffrance tournait en boucle dans sa prison. Elle n’imaginait pas d’autres manières de penser, d’être, d’agir…Cette croyance était devenue sa réalité et celle-ci s’était ancrée profondément dans son inconscient.

Toute croyance acceptée comme vraie par la conscience prends racine dans l’inconscient et portera ses fruits sous la forme d’actions.

Et comme l’inconscient se nourrit de croyance, celui-ci n’est malheureusement pas immunisé contre les croyances toxiques.

La super croyance qui vous permettra de vous sauver de vous-même :

Accepter l’idée que l’on puisse changer est le premier pas salutaire. C’est la super croyance. La seule réellement nécessaire.

Si vous souffrez maintenant, répétez-vous : je n’ai pas toujours été ainsi, j’ai déjà changé, je change chaque jour, je peux changer aujourd’hui, je changerai demain… à moi de décider quels changements je souhaite voir advenir dans ma vie…

Ne vous contentez pas de répéter vainement ces phrases comme un perroquet.

Mettez-y toute votre foi !

Imaginez-vous autrement !

Projetez-vous dans ce changement désiré. Ressentez l’émotion qui sera la vôtre quand vous aurez atteint votre objectif. Voyez, écoutez, sentez ce qui va changer pour vous…

Si vous avez ressenti de l’excitation à cette idée. Si votre imagination s’est laissée emporter. Si votre corps à réagi à cette simple pensée, c’est que vous avez goûté à un instant  de grâce…un moment d’autohypnose…

Il y a beaucoup de chose à découvrir encore…

Réveillez-vous!

Révélez-vous !