Un petit guide pour les futurs hypnotisés ?

08-book-soft-mockup

Après avoir inquiété pendant près d’un siècle, l’hypnose bénéficie actuellement de ce que les médias appellent « un retour en grâce ». Autrefois décriée, associée à des pratiques occultes ou pires encore au charlatanisme, l’hypnose intéresse aujourd’hui la science.

Fascinées par ses résultats, les universités l’étudient à l’aide des nouveaux moyens d’imagerie cérébrale que la technologie de pointe met à leur service.

Dans certains hôpitaux, les anesthésistes l’utilisent afin de réaliser des opérations chirurgicales lourdes, et ce n’est pas tout. Les cabinets des hypnothérapeutes ne désemplissent pas au point qu’il faut souvent réserver des mois à l’avance pour obtenir une séance.

POURQUOI RECOURIR À L’HYPNOSE ?

L’hypnose permet notamment de surmonter des problèmes de :

    • perte/gain de poids,

    • tabagisme

    • timidité, confiance en soi,

    • troubles psychosomatiques,

    • canalisation du stress et de l’émotivité.

L’hypnose aide de plus en plus de personnes en souffrance à changer et améliorer leur vie.

Peut-être même vous trouvez-vous parmi celles et ceux qui voudraient profiter des bienfaits de l’hypnose. Toutefois, quelque chose vous retient encore.

CRAIGNEZ-VOUS DE PERDRE VOTRE TEMPS ET VOTRE ARGENT AVEC L’HYPNOSE ?

Vous voulez faire appel à l’hypnose, mais vous hésitez.

C’est vrai que vous aimeriez perdre ou gagner du poids, et peut-être même parvenir à vous libérer des addictions qui empoisonnent votre quotidien.

Tiens ! En parlant de votre vie. À quel point pourrait-elle s’améliorer si vous pouviez avoir davantage confiance en vous ?

Certes, pour toutes ces raisons, l’hypnose vous tente.

Vous avez entendu qu’il s’agissait d’une technique efficace et rapide.

Mais vous avez peur de perdre votre temps ainsi que votre argent.

Vous n’avez pas tout à fait tort.

Les séances ne sont pas données et coûtent entre 70 et 300 euros. C’est relativement cher, sachant que toutes les mutuelles ne remboursent pas celles-ci.

De plus, vous avez peut-être entendu certaines personnes se plaindre. Elles prétendent que leur thérapie a échoué et qu’elles ont gaspillé leur argent.

Quel intérêt ces personnes auraient-elles à mentir ?

Du coup, vous hésitez.

D’un côté, vous avez envie de bénéficier des bienfaits de l’hypnose.

De l’autre, vous ne voulez pas gaspiller ni votre temps ni votre argent.

COMMENT ÉCONOMISER VOTRE TEMPS ET VOTRE ARGENT?

Vos journées ne sont pas extensibles et souvent bien remplies.

stress-apparition-maladie-stress-risico-ziekte_493x200

Vous rendre à un rendez-vous chez un hypnothérapeute implique souvent de renoncer à autre chose (un loisir, un moment de qualité avec votre famille ou vos ami [e] s).

Quant à l’argent, nous savons tous qu’il s’agit du nerf de la guerre.

Il ne tombe pas du ciel.

Vous ne voulez pas être de ceux qui gaspillent ces deux biens précieux…

POURQUOI CERTAINS ÉCHOUENT-ILS EN RECOURANT À L’HYPNOSE ?

Certaines personnes parviennent à économiser des milliers d’euros partis en fumée dans le tabac grâce à l’hypnose alors que d’autres continuent d’enrichir les firmes productrices de ce poison en vente libre.

Pourquoi ?

Certains reprennent confiance en eux grâce au coaching hypnotique.

Leur vie évolue.

Ils rencontrent l’amour,

changent de carrière et augmentent leurs revenus

alors que d’autres ne font que gaspiller leur argent dans des thérapies qui ne mènent à rien.

Pourquoi ?

Après quelques séances, certain(e) s parviennent à sculpter leur corps au point de ne pas être reconnu(e)s par leurs ami(e)s alors que d’autres restent désespérément les mêmes.

Pourquoi ?

QU’EST-CE QUI DISTINGUE UNE PERSONNE QUI PROFITE DE L’HYPNOSE D’UNE AUTRE QUI GASPILLE SON TEMPS ET SON ARGENT ?

C’est une question importante. Elle préoccupe nombre d’entre nous. Heureusement, des éléments de réponse existent.

Dans cet article, nous aborderons brièvement ensemble ce qui distingue les personnes qui échouent dans leur hypnothérapie des autres, ceux qui parviennent à se libérer de leurs problèmes et améliorent leur vie grâce à l’hypnose.

POURQUOI ET COMMENT LA BONNE ATTITUDE FACE À L’HYPNOSE PEUT VOUS FAIRE ÉCONOMISER PLUSIEURS CENTAINES D’EUROS?

 

QUELLE EST LA BONNE ATTITUDE À ADOPTER AVANT UNE SÉANCE D’HYPNOSE ?

Vous ne savez pas trop quelle attitude adopter. Vous hésitez à entrer dans un cabinet, car vous êtes rempli(e) d’inquiétudes et de doutes…

Votre esprit bouillonne-t-il de questions au sujet de l’hypnose ?

    • Est-ce que cela marchera sur moi ?

    • Suis-je hypnotisable ?

    • Dormirai-je ?

    • Perdrai-je connaissance ?

    • Oublierai-je tout ce qui se passera durant la séance ?

    • Est-il possible d’abuser de moi dans cet état ?

    • Peut-on faire n’importe quoi d’une personne hypnotisée ?

    • Me poussera-t-on à confesser mes secrets ?

Si vous ne savez que répondre à ces questions essentielles, lisez attentivement ce qui va suivre. Cette partie n’a qu’un seul but : vous enseigner la posture ou plutôt l’état d’esprit à adopter pour profiter pleinement des bienfaits de l’hypnose.

POURQUOI LE TRAVAIL SUR VOTRE ATTITUDE PEUT-IL VOUS FAIRE ÉCONOMISER VOS PRÉCIEUX EUROS ?

Notre attitude conditionne la réussite de notre séance d’hypnose.

Mais qu’est-ce qu’une attitude ?

L’attitude peut être définie comme un état d’esprit. Cette prédisposition mentale va conditionner nos pensées, nos émotions et par conséquent nos comportements. En l’occurrence, la réussite ou l’échec de notre démarche thérapeutique.

Les deux clefs d’une attitude positive vis-à-vis de l’hypnose sont :

  1. La motivation

  2. la sincérité

COMMENT LA QUESTION DE LA MOTIVATION CONDITIONNE-T-ELLE LA RÉUSSITE D’UN ACCOMPAGNEMENT ?

  La bonne attitude est donc tout d’abord celle d’une personne motivée. La motivation est en effet l’élément fondamental conditionnant la réussite de votre thérapie. Comme son étymologie l’indique, la motivation est véritablement le moteur de votre évolution. J’en ai fait l’expérience personnellement.

Cependant, un cas exemplaire pourra vous donner une meilleure idée de l’importance cruciale de cette variable.

LE CAS D’AGATHE 

À l’aube de ma pratique, une jeune quadragénaire est venue me voir pour des problèmes d’addictions multiples. Au début, elle n’avait évoqué que l’alcool. Or, cette dame était aussi dépendante à la cocaïne, au tabac, aux achats compulsifs ainsi qu’aux sucreries.

Alors que je prenais connaissance de sa problématique, je ne pouvais que constater sa souffrance.

Agathe voulait supprimer l’alcool en priorité, car cette substance détruisait sa vie. Lorsqu’elle buvait, sa désinhibition était si totale qu’elle avait l’impression de ne plus être elle-même. Sa personnalité devenait alors agressive, cruelle parfois, et s’accompagnait de prises de risques inconsidérées.

Son comportement la mettait en danger à un point tel qu’elle risquait de se voir retirer la garde de sa petite fille de 2 ans. Après avoir établi ce fait, je lui ai posé la question suivante :

    • Sur une échelle allant de 0 à 10 à combien évalueriez-vous votre désir de changer, d’évoluer positivement ?

    • Comment ça ? a-t-elle répondu, un peu confuse.

    • Imaginons que 0 signifie « pas du tout motivée » et 10, « on ne peut plus motivée », où vous situeriez-vous ?

    • Hum… 7… répondit-elle, après avoir pris le temps de la réflexion.

    • Qu’est-ce qui vous empêche d’atteindre 10/10 ? ai-je demandé curieusement.

    • Je ne sais pas…

J’ai tout de même accepté de l’accompagner au moyen de l’hypnose. Malheureusement, cela n’a pas abouti à un mieux-être.

Pourquoi ?

Pour de nombreuses raisons qu’il serait trop long d’invoquer ici, mais la principale était selon moi liée à son manque de motivation. Une faible motivation est comme un moteur défaillant. Votre véhicule ne se déplace pas ou à peine.

Ainsi, pour vous donner un exemple précis, chaque semaine, je lui assignais des tâches (rien de très contraignant) qu’elle devait accomplir afin de poursuivre son travail, seule. Or, pas une fois, Madame n’a daigné effectuer celles-ci. Elle invoquait sans cesse des excuses pour se dédouaner.

En réalité, Agathe éprouvait une certaine complaisance concernant son état et ne désirait pas profondément changer. C’est pourquoi elle s’investissait si peu dans sa thérapie. Peu après son terme, j’ai appris qu’elle continuait de boire et de consommer de la cocaïne. Comme prévu, elle a perdu la garde de sa fille et sa santé s’est grandement détériorée.

Cela m’a fait beaucoup de peine pour elle. C’est pourquoi j’aimerais que son exemple nous serve de leçon. Quel enseignement en ai-je tiré ? Je n’accepte désormais que les clients qui sont absolument motivés.

Pourquoi ?

Car je veux 100 % de réussite. De plus, j’avoue détester l’idée que les gens perdent leur temps et leur argent…

ET VOUS ?

Quelle que soit votre problématique, si je vous posais la même question, à combien évalueriez-vous votre désir de changer ?

Soyez sincère avec vous-même. Pas la peine de répondre de manière à me faire plaisir. Cela ne sert à rien. C’est pourquoi vous pouvez vous évaluer honnêtement.

Sur une échelle de 0 à 10, à combien situeriez-vous votre motivation ?

……………………………………………………………………………………..

Si vous n’êtes pas à 10, qu’est-ce qui vous empêche d’être absolument motivé(e) ?

(vous pouvez noter ci-dessous, en commentaire, les raisons qui vous viennent à l’esprit)

Consigne : ne vous censurez pas et notez toutes les raisons qui vous traversent l’esprit sans vous juger…

OÙ TROUVER LA MOTIVATION DE CHANGER ?

Même si certains prétendent que tout se vend, la motivation, elle, ne s’achète pas.

Vous ne la trouverez pas dans les supermarchés ni même sur internet. Certains peuvent vous « donner » de la motivation, mais, si elle vient de l’extérieur, celle-ci ne durera pas longtemps, comme un feu de paille. Il n’y a qu’un seul endroit où vous pouvez trouver une source de motivation durable…

C’est en vous que vous devez chercher la source de votre désir de changer.

Si vous voulez vraiment faire évoluer votre vie et révéler votre potentiel, vous devez consacrer une certaine énergie à cette transformation. Vous devez donc y investir du temps et de l’énergie. Cela commence peut-être par une certaine curiosité.

Si l’hypnose demeure une grande inconnue à vos yeux, je vous suggère de commencer votre démarche par quelques recherches.

Cela vous permettra d’éclairer les zones d’ombres entourant cette pratique. L’ombre suscite la peur ou tout du moins la méfiance. Or, une attitude méfiante engendrera l’échec de la thérapie. Cette défiance naît le plus souvent d’une méconnaissance du phénomène hypnotique.

Ce qui nous inquiète ou nous fait peur, c’est l’inconnu. Autour de cette grande méconnue qu’est l’hypnose gravite une aura de mystère qui favorise les mythes les plus affreux et les idées reçues qui impressionnent fortement, mais sont à des années-lumière de la vérité…

Comme pour visiter une contrée étrangère, il vous faudrait un guide…

Free Business Card, Smart Phone and Tablet Mock-up PSD

Pour aller plus loin sans vous perdre en chemin, lisez

« le petit guide de l’hypnotisé,

comment éviter de perdre votre temps et votre argent avec l’hypnose ? »

Pour vous le procurer, maintenant, au prix de 19,99 euros

Cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s